Déracinés

C’est l’histoire d’une rencontre, d’une amitié : c’est l’histoire d’histoires parallèles…Une histoire d’exil, d’exclusion, de nostalgie, de douleur, mais aussi de joie et de séduction.

Parallèles, comme celles que l’ont peut tracer entre le tango argentin et le flamenco.

C’est aussi une histoire d’histoires, d’anecdotes sur fond d’amitié et de voyages avec la danse flamenca et la musique argentine, comme principaux supports, pour ce voyage imaginaire à travers le monde et les époques.

Déracinés est une "tranche de vie" pendant laquelle à Madrid, enfermée entre les quatre murs d'une chambre vétuste dans un appartement délabré, en compagnie de mes amies argentines et espagnoles, nous partagions nos

vies. Au sens propre et figuré. Ces échanges, quasi thérapeutiques nous ont transportées dans des univers imaginaires, transposant ainsi nos souvenirs dans d'autres cadres. C'est ce monde, peuplé de grands personnages et résolument orienté au sud qui est dépeint dans Déracinés.

Déracinés Ana Ramo (Photo de Christophe Bernard)
press to zoom
Déracinés Ana Ramo (Photo de Christophe Bernard)
press to zoom
Déracinés Ana Ramo (Photo de Christophe Bernard)
press to zoom
Déracinés Ana Ramo (Photo de Paul Evrard)
press to zoom
1/1